Chiens & enfants

Comment les chiens enseignent à nos enfants la responsabilité, le partage et la communication – Partie 2

formation chien pour enfants

Toute personne qui achète un chiot, ou adopte un nouveau chien, le fait avec l’intention d’enseigner au nouveau membre de la famille des tours de chien, des plans de formation, etc. – mais il est également fréquent de les utiliser pour aider à former les enfants.

Comment un chien peut apprendre à votre enfant ?

Non seulement j’ai vu des chiens professeurs dans les foyers à travers le pays, mais de nombreuses écoles progressistes utiliser les animaux comme partie intégrante de leurs programmes. Marie Montessori, le célèbre médecin et pédagogue italienne, a rempli ses livres sur la méthode Montessori avec l’efficacité des relations animaux-enfant.

Les psychologues aussi utilisent les chiens comme un moyen d’enseigner aux enfants qui sont perdus mentalement dans un monde de fantaisie. Le chien est parfois la seule réalité à laquelle ces enfants vont réagir. La base de cette méthode de communication – peu importe la gravité ou légèreté – est une vieille recette. Il s’agit de l’amitié simple et sans complications entre l’enfant et le chien. Cette simplicité permet de libérer l’enfant pour qu’il puisse apprendre.

Il manque deux ingrédients naturels qu’on trouve dans les relations humaines – la complexité et  la concurrence ; la relation de l’enfant avec ses frères et soeurs est normalement plein de rivalité , et les parents sont considérés comme des symboles de l’autorité .

Un chien simplifie en agissant sur ​​la base de ses sentiments – la joie ou la honte. Vous pouvez expliquer aux enfants les motivations et les réactions du chien. En fait, les chiens sont l’idéal pour un enseignant – une illustration vivante.

Comment enseigner la responsabilité

Les chiens sont un excellent outil pour apprendre à vos enfants le sens des responsabilités. Rappelez-vous de ne pas donner à votre enfant l’impression qu’il est en train de faire une corvée, suggérez plutôt  l’activité , puis donnez-lui les compétences nécessaires pour y faire face .

Prenons le brossage du chien comme exemple. N’oubliez pas que votre enfant ne peut pas savoir comment utiliser une brosse correctement et que le chien ne peut pas savoir ce que la brosse apportera – douleur ou plaisir.

Faites-les se rencontrer. Dites à l’enfant que le chien n’a jamais vu la brosse avant et que comme il reconnaît les choses à travers son sens de l’odorat, il faut le laisser sentir la brosse et tout autre matériel que vous utilisez pour qu’il les connaisse.

Montrez-lui comment brosser la fourrure du chien dans un sens puis dans l’autre. Décomposer les coups de brosse en différentes longueurs – un à utiliser pour les cheveux longs, une autre sur la poitrine du chien, et un autre près de sa tête. De cette façon, vous donnez à l’enfant plus de contrôle et les chances qu’il blesse ou effraye involontairement le chien sont amoindries.

Montrer verbalement à votre enfant

Montrez-lui le but de brossage :

« On brosse dans le sens du poil et à contre-poil pour ôter les peaux mortes et stimuler la nouvelle peau tu es maintenant en train de l’habiller d’une nouvelle couche – celle qui lui tient chaud, et empêche la pluie de pénétrer à travers la peau ou encore l’aide à se sentir plus frais en été ».

Rapporter ça à l’expérience de l’enfant lui-même :

« Le brossage le fait se sentir à l’aise. Comme maman repasse tes vêtements pour que tu te sentes confortable, les chiens se sentent bien quand ils ont été brossés».

Expliquez comment le chien réagit :

« Regarde comme il est couché sur le dos. Il te montre que ça lui plaît. »

Et enfin, faites bon usage des moments où les choses se passent différemment :

«Il se tortille pour s’échapper, parce qu’il n’est pas sûr de ce que tu vas faire. Fais-le en douceur et sois persistant. Donne-lui une chance de voir combien c’est agréable. Peut-être qu’alors il se tiendra tranquille.»