Socialisation

La meilleure façon de socialiser votre chiot avec d’autres chiens

Savoir comment se comporter correctement avec d’autres chiens représente une compétence essentielle pour tout chien pour profiter de ses aventures au-delà de son propre jardin. Cependant, cet aspect de la socialisation recèle des risques plus graves que de rencontrer des gens. Les chiens possèdent un ensemble défini de règles pour se saluer les uns les autres, et bien que la plupart des adultes accordent une marge de manœuvre pour les chiots mal élevés, tous ne le font pas.

Pour cette raison, les classes de maternelle pour chiots sont le lieu le plus sûr pour socialiser votre chiot autour d’autres chiens. La maternelle restreint les classes pour chiots à ceux qui ont terminé leurs vaccinations et aide les propriétaires à les former aux bonnes manières. Une bonne classe reconnaît la valeur de laisser les chiots interagir.

Il est également important, mais pas toujours une partie des classes pour chiots, d’inclure des sessions de jeux structurés. De nombreuses classes de chiots permettent une récréation générale avec tous les chiots lâchés à la fois. Il en résulte fréquemment que les chiots petits ou timides se fassent « tabasser » par des chiots plus grands ou plus dominants. Parce que les mauvaises rencontres peuvent déclencher la peur ou l’agressivité envers les autres chiens, trouvez une classe où l’instructeur supervise toutes les interactions des chiots.

Cherchez les classes de maternelle dans les clubs de formation ou chez les formateurs du secteur privé dans votre annuaire téléphonique local à la rubrique «animaux» ou «formation de chien ». Votre instructeur potentiel doit avoir une expérience dans l’éducation de races variées des divers groupes. Demandez-leur s’ils utilisent des friandises, des jouets, des louanges et jouer pour encourager la coopération de chien plutôt que l’autorité. Il est préférable d’observer une classe en cours. Si les gens et les chiots semblent bien se porter et avoir du plaisir, considérez une inscription.

Comme mentionné précédemment, tous les chiens ne voient pas les chiots d’un bon œil. Si votre classe de maternelle a lieu dans un club d’entraînement où il y a beaucoup de monde, gardez votre chiot loin de chiens qui ne sont pas dans votre groupe. Ignorez l’assurance souvent entendue : « Oh, il est gentil » à moins que cela ne vienne de votre instructeur. Un étudiant bien intentionné mais mal renseigné d’une autre classe peut affirmer ça avant de comprendre exactement comment leur chien réagit aux chiots.

Les « monstres » que votre chien peut avoir à affronter

Il y a quelques années, en promenant l’un de mes jeunes chiens dans le quartier de mon frère, mon chien s’arrêta, regardant nerveusement devant. En suivant son regard, j’ai réalisé qu’elle avait repéré un monstre potentiel: une bouche d’incendie.

Bien que j’aie toujours travaillé dur pour bien socialiser mes chiens, Cacao, mon lévrier d’Ibiza, était prudent de nature et la vie à la campagne ne lui avait pas permis une rencontre préalable avec cet objet ordinaire de le ville.

Sachant que Cocoa serait largement inspirée par ma propre réaction, je me suis moqué d’elle et ai pris un autre itinéraire. Après avoir traversé la rue, nous nous sommes de nouveau dirigés en direction du «monstre», mais cette fois il y avait une largeur de rue entre nous. Quand  Cacao a commencé lorgne la bouche d’incendie, j’ai fait semblant de ne pas en être conscient, bavardant joyeusement à elle jusqu’à l’avoir  dépassé. Sur le chemin du retour, elle était tranquille.

Plus tard, j’ai décidé de voir comment elle réagirait si nous marchions à nouveau sur le côté où le monstre guettait. Cette fois, je me suis armé de quelques friandises. Lorsque nous approchions de l’endroit où elle avait d’abord remarqué la bouche d’incendie, j’ai commencé à lui parler gaiement et lui ai donné quelques friandises. Cela l’a distrait de son inquiétude et lui a assuré que je n’étais pas inquiet.

Moins d’une minute ou deux plus tard, nous étions au-delà de la prise d’eau. Elle a donné un bref regard en arrière pour s’assurer qu’elle ne nous suive pas, mais y a peu fait attention au voyage de retour.

La morale de l’histoire est que vous devez vous attendre à ce que des objets bizarres ou inconnus effraient votre chiot ou jeune chien. Et quand c’est le cas, n’essayez pas de le calmer avec une tape su le dos pour le rassurer. Il prendra ça comme une récompense pour avoir eu peur. Au lieu de ça, travaillez pour lui faire faire face au «danger» de façon à ce qu’il s’habitue à ce qui lui faisait peur au début.