Socialisation

Présentez votre chien au monde

Les jeunes chiots absorbent les informations et les expériences comme des éponges- en particulier ceux âgés de 8 à 12 semaines. C’est le moment idéal pour faire sortir votre chiot dehors et faire des expériences positives pour aider à sa socialisation.

Dis bonjour aux voisins

Vos voisins et amis sont tous en train de mourir d’envie de rencontrer votre nouveau chien précoce. Emmenez absolument votre chiot pour une promenade dans le quartier. Il va apprendre à marcher en laisse lâche et rencontrer de nouvelles personnes de nouvelles situations. Plus vite vous pouvez apprendre à votre chiot à marcher en laisse, le mieux ça vaudra. De cette façon, ils voient le monde sur leurs propres quatre pattes, pour ainsi dire.

Demandez aux gens que vous rencontrez de le caresser gentiment et de donner une friandise à votre chiot. Limitez les interactions aux enfants cordiaux, aux chiens sympathiques, et aux adultes responsables. Cela enseigne au chiot que les étrangers sont  gentils.

Soyez prudent, cependant. Jusqu’à ce que le système immunitaire de votre chiot a été renforcé par sa troisième série de vaccins (de 16 à 20 semaines), il sera vulnérable aux maladies, dont certaines potentiellement mortelles.

Une autre excellente façon d’élargir le cercle d’amis de votre chiot, sans en faire une grande histoire est d’inviter quelques adultes et enfants connaissant bien les chiens à venir saluer votre chiot. Gardez tout simple et calme- pas de courses, cris, les taquineries, bagarres ou autres. Donnez beaucoup de friandises

Les excursions sont formidables

Dès le moment où vous prenez votre chiot jusqu’à ce qu’il soit âgé d’environ 16 semaines, la socialisation est une grande priorité. La socialisation signifie simplement introduire votre chiot à de nouvelles personnes, lieux, expériences et à d’autres chiens d’une manière positive. Les chiots bien socialisés en grandissant deviennent des adultes heureux et bien élevés.

Gardez à l’esprit que la sociabilité et l’attitude de votre chiot dépendent de beaucoup de facteurs. Par exemple, un vermifuge ou des vaccins récents, des dents qui poussent ou un récent vol de l’avion, peuvent rendre votre chiot fatigué et grincheux. Exposer votre chiot à trop de choses en même temps peut l’amener à être submergé et fatigué plutôt qu’enrichi par l’expérience.

Emmenez votre chiot à des endroits où les chiens sont les bienvenus (n’oubliez pas d’apporter votre matériel de nettoyage). Essayez de faire cinq à sept nouvelles choses chaque semaine, comme l’expérience des escaliers, des vélos, des gens avec des barbes  ou des lunettes, des poubelles, des bruits, de nouvelles surfaces de marche, des camions, etc. C’est aussi le bon moment d’habituer votre chiot à la routine du toilettage.

Et même si votre chiot est âgé de 16 semaines, c’est toujours une bonne idée de continuer à le socialiser activement jusqu’à ce qu’il atteigne 12 mois.