Socialisation

La vérité sur la socialisation de votre chiot – Partie 3

Lorsque vous sortez votre chiot pendant sa période de socialisation, en l’exposant à différentes images, sons, odeurs, à des chiens et à des humains, il est important de faire attention aux maladies.

Afin de minimiser les chances de votre chiot d’attraper une maladie canine mortelle, tels que le parvovirus, maladie de Carré et le virus de la grippe canine, soyez prudent. Demandez à tous de se laver les mains avant de manipuler votre chiot, et soyez sûr que ses camarades chines sont vaccinés (ou au moins ont commencé leur série de vaccins) et en bonne santé, sans toux, écoulement nasal, fièvre, vomissements ou de la diarrhée.

Comme certaines de ces maladies peuvent être transmises par contact avec la matière fécale, muqueuses ou sur l’herbe ou d’autres surfaces, n’emmenez pas votre chiot à des zones avec beaucoup de trafic de chiens jusqu’à ce qu’il ait eu tous ses vaccins. Vous pouvez relâcher un peu votre attention après ça.

Supervisez toutes les interactions que votre chiot a avec les enfants de tout âge. Montrez aux enfants et aux adultes la bonne façon de tenir votre chiot (en soutenant son derrière) de sorte qu’il n’ait pas peur. Chaque expérience que votre chiot fait pendant sa socialisation devrait être positive. (N’oubliez pas également que votre chiot va se fatiguer après s’être défoulé avec les autres chiens ou avec un groupe d’enfants, alors assurez-vous qu’il ait un peu de temps au calme après ça).

«Nous avons tous des odeurs différentes et différentes manières de toucher », dit Dorian Kingston, un expert de socialisation qui travaille avec les meilleures centres de formation pour chiens à travers le pays.

« Juste parce que votre chiot a rencontré un enfant de 10 ans et a eu une expérience favorable ne signifie pas que le chiot ne va pas craindre un enfant trop énergique de 4 ans. La socialisation ce n’est pas de forcer votre chiot à faire face à des situations effrayantes, mais plutôt la création d’associations agréables avec de nouveaux événements, gens et lieux », explique Dorian.

Un autre expert sur le thème de la socialisation des chiots, Carmine Gilbert, un éleveur de chiens et propriétaire d’une école d’obéissance privé à Houston, au Texas, a déclaré: «Je recommande beaucoup de manipulation pour les chiots pendant la période de socialisation. Mes chiens apprennent très tôt à aimer le contact d’une main. Je vérifie également leur bouche, coupe leurs ongles, et les baigne et les brosse. »

En outre, une visite chez le vétérinaire ou le toiletteur est une grande opportunité pour la socialisation. Ce sont des gens qui auront besoin de manipuler et explorer les endroits sensibles de votre chiot – oreilles, les pattes, la bouche et derrière – tous les endroits où le chien aurait préféré ne pas être touché!

Assurez-vous de faire des visites chez le toiletteur ou le vétérinaire en y emmenant le chiot là-bas meme s’il n’a pas de rendez-vous et demandez au personnel lui offrir des friandises. Encore une fois, veillez à ne pas permettre à votre chiot d’être en contact avec des chiens en mauvaise santé.