Premiers secours

Comment prendre soin de votre chiot s’il a une plaie qui saigne

Il est très fréquent pour les chiots de se retrouver dans des situations embêtantes où ils se blessent lors de leurs aventures. Comme les petits-enfants, les chiots voient tout voir comme une possibilité pour le jeu, même dans les situations dangereuses que les chiens adultes peuvent avoir la sagesse d’ignorer.

Les chiots peuvent être blessés par électrocution en mastiquant un câble électrique, ils peuvent souffrir d’un traumatisme crânien si un objet tombe sur eux quand ils essaient de l’atteindre, et ils peuvent souffrir de coupures profondes et d’égratignures quand ils jouent avec des objets pointus.

Aujourd’hui, nous allons discuter de la façon dont vous pouvez rapidement aider à arrêter le saignement si votre chiot se coupe. Il existe trois formes générales de saignement en raison d’une blessure. Voici chacun de ces types de saignements avec une explication rapide sur le traitement de la coupure pour faire cesser l’hémorragie.

Coupure normale

Le premier type de coupure serait considéré comme une coupure normale ou une égratignure à la suite d’un acte normal du quotidien. Ce type de blessure n’est pas alarmant et est juste une partie normale de la vie de votre chien. Cependant, même si la coupure ou égratignure n’est pas une grosse affaire, cela ne signifie pas qu’elle doit être ignorée. Il suffit de traiter la zone touchée avec du peroxyde d’hydrogène deux fois par jour jusqu’à la guérison. Cela permet d’empêcher l’infection et assure une guérison plus rapide.

Un saignement continu

Le deuxième type de saignement du chiot peut être sous la forme d’un flux continu de sang. Si votre animal de compagnie commence à saigner comme ça après une catastrophe, il aura besoin de soins médicaux immédiatement. Appelez votre vétérinaire ou une autre assistance médicale. En attendant les secours, soulevez la partie du corps qui est coupée au-dessus du cœur. En outre, il est important d’appliquer plusieurs pansements sur la zone baignée de sang et d’appliquer une pression.

Des saignements abondants

Le troisième type de saignement dont votre chiot peut souffrir, et le plus alarmant, c’est quand le sang gicle en continu. Ce type de saignement est extrêmement grave et si vous n’obtenez pas de l’aide immédiatement, votre chiot peut entrer en état de choc et peut-être mourir. La meilleure chose que vous pouvez faire ici dans ce dangereux scénario, c’est de mettre des pansements sur la zone blessée, tout en élevant le membre atteint, et d’appliquer une pression constante. Surtout, prenez votre voiture et conduisez-le à l’hôpital vétérinaire le plus proche.